ATHS 2019

Le colloque ATHS 2019 est géré par l’association BIZIA basée à Bayonne. Il accueille tous les 2 ans les meilleurs spécialistes européens et internationaux qui présenteront l’état de la recherche sur l’actualité des soins en addictologie, sur les problèmes infectieux associés (VIH, hépatites), sur les co-morbidités psychiatriques et somatiques ainsi que les dispositifs innovants en terme de réduction des risques et les avancées dans les politiques des drogues

Plus de 150 intervenants présentent leurs travaux à travers des plénières, des débats de société, des ateliers et des communications par posters. Tout cela est diffusé sur notre chaine Youtube.

Le congrès ATHS rassemble tous les deux ans des centaines de participants.

Le colloque ATHS de Biarritz a pour objectif la mise à jour et le partage des connaissances dans le domaine des ATHS ainsi que les actions et les expériences mises en œuvre pour la réduction des risques liés aux usages et addictions, par les chercheurs, les acteurs sanitaires, les associatifs mais aussi les usagers regroupés en collectifs ou en associations.

ATHS 2017

Le programme 2017 ainsi que les actes du colloque (vidéos et présentations) sont disponibles ICI

Ce colloque, sous l’égide de la SETHS (Société européenne Toxicomanie Hépatite Sida) et géré par l’association BIZIA, accueille tous les 2 ans les meilleurs spécialistes européens et internationaux qui présenteront l’état de la recherche sur l’actualité des soins en addictologie, sur les problèmes infectieux associés (VIH, hépatites), sur les co-morbidités psychiatriques et somatiques ainsi que les dispositifs innovants en terme de réduction des risques et les avancées dans les politiques des drogues

Plus de 150 intervenants présentent leurs travaux à travers des plénières, des débats de société, des ateliers et des communications par posters.

ATHS rassemble lors de chaque édition près de 700 participants.

Le colloque ATHS de Biarritz a pour objectif la mise à jour et le partage des connaissances dans le domaine des ATHS ainsi que les actions et les expériences mises en œuvre pour la réduction des risques liés aux usages et addictions, par les chercheurs, les acteurs sanitaires, les associatifs mais aussi les usagers regroupés en collectifs ou en associations.

Face à l’héroïne

Thomas Villepreux Psychiatre à Tours, il a dévoilé hier les résultats d’une étude montrant l’efficacité du nouveau Subutex. Organisé jusqu’à demain par l’association Bizia (1), à Biarritz, le colloque Toxicomanie hépatite sida a révélé l’efficacité d’un nouveau traitement substitutif à l’héroïne. Hier, les résultats d’une étude sur ce médicament ont été dévoilés. Soutenu par la Société européenne toxicomanie hépatite sida (SETHS), ce travail a passionné le psychiatre Jérôme Bachellier (2), qui remercie le vieux Subutex et souhaite la bienvenue au Suboxone (3), sur le marché depuis un an.

Voir l’article

Addiction à l’héroïne et aux opiacés : Le mésusage des traitements est-il un problème ?

« A l’occasion du prochain congrès THS (Toxicomanie, Hépatites, Sida) qui se déroulera à Biarritz du 8 au 11 octobre, seront présentés les résultats d’une étude sur l’acceptabilité et la sécurité des traitements. Cette étude ouvre le débat sur l’efficacité des stratégies thérapeutiques contre le mésusage.

Voir l’article sur caducee.net

Télécharger l’article en PDF